Pendant laquelle les jours se sont enchaînés, et moi, prise dans leurs maillons n'ai su me libérer.

A plusieurs reprises j'ai ouvert la page, voulu écrire le mot "Fin" ou la phrase "Ce n'est qu'un au revoir"...Me disant que négliger cet espace c'était un peu me trahir, vous trahir !

Et je n'ai pas pu ! Comme on peine à quitter un ami cher, comme on se retourne sans cesse pour ne pas perdre des yeux, du coeur, l'être aimé dont on s'éloigne. Je n'ai pas pu et je suis là encore ce soir, heureuse pour un filet de secondes à vous dire merci pour tout ce temps de partage.

L'an neuf, qui pour une fois porte bien son nom, sera à la fois ce que nous en ferons et ce qu'il voudra de nous.

Le passage nous offre l'envie, le courage de prendre son élan et d'aller vers de nouveaux projets. Je vous les souhaite nombreux réalisés dans la joie, la paix et l'amour. Alors sans doute, sûrement, à l'année prochaine.

Catel

458